<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Document sans titre

La Confrérie

SAINT-VINCENT, PATRON DES VIGNERONS

Il est vraisemblable que depuis le début de la viticulture dans notre pays, les vignerons adoptèrent Saint-Vincent comme étant leur patron, ainsi que l'avaient déjà fait les vignerons de France.

Saint-Vincent naquit à Huesca en Espagne et fut ordonné diacre par ‘Evêque de Saragosse quand commença la persécution ordonnée par Dioclétien (245-313). Il fut arrêté et mourut vers 304 dans de cruelles souffrances.

On lui attribue un miracle qui devait le consacrer protecteur des vignerons. C'est à la suite du geste qu'il fit en Espagne quand, pour démasquer un fraudeur, il sépara, en faisant couler du vin sur sa tunique, l'eau ajoutée par le tenancier d'un estaminet non consciencieux, à du vin naturel.

Certains célèbrent sa gloire par suite de l'étymologie facile VIN-SANG ou Sent le Vin.

Un dicton répandu à Huy précise ; ‘Quand ‘bouchon (buisson) gote aI Saint-Vincent, le Vigneron s'frotet les mwins pasqui n'aret bramin dé vin". ("Quand le buisson goutte à la Saint-Vincent, le Vigneron se frotte les mains parce que il y aura beaucoup de vin").